L’essentiel de ce qu’il faut retenir

Newsletter

Brut : le média français « nouveau format » veut vivre le rêve américain

Le média l’a officiellement annoncé ce mercredi 30 octobre 2019  : il a levé 40 millions de dollars pour développer ses revenus aux États-Unis. Cette levée a été réalisée en majorité par les fonds Red River West du groupe Artémis (famille Pinault) et Blisce (Alexandre Mars). L’essentiel de ces investisseurs sont des américains, a précisé Brut dans un communiqué.

Crée en 2016 par Renaud Le Van Kim, Guillaume Lacroix et Roger Coste (tous trois anciens de Canal+), Brut propose des vidéos informatives et éducatives sur les réseaux sociaux à destination des 18-34 ans. Avec ses près de 30 millions de spectateurs actifs quotidiens dans le monde entier, la plateforme peut se vanter d’un nombre de vues de vidéos très impressionnant en septembre : plus d’1,1 milliard.

« Brut ne cherche pas à ressasser en boucle les mauvaises nouvelles. Aux opinions, nous préférons l’engagement. Nous mettons en lumière ceux qui se montrent acteurs du changement, comme nous l’avons fait en publiant la première vidéo virale de la militante climatique Greta Thunberg », a déclaré le PDG de Brut, Guillaume Lacroix, cité dans le communiqué.

Aujourd’hui uniquement rentable en France, pays ou elle génère l’essentiel de ses revenus financiers, la plateforme a d’ores et déjà développé une forte présence à travers le monde. Preuve en est, elle a ouvert des bureaux, en Inde, au Royaume-Uni, au Japon, au Mexique, en Chine et aux États-Unis. L’idée derrière cette levée de fond ? Agrandir son pôle New-Yorkais, déjà composé d’une quarantaine de personnes, en y ajoutant une équipe d’une dizaine de commerciaux avant la fin de l’année avec un objectif : rentabiliser le marché américain.

Depuis septembre, Brut a mis en place un partenariat avec le géant Facebook pour produire des vidéos quotidienne sur l’actualité pour l’onglet (aujourd’hui bien connu de tous) « Facebook Watch ». Ce partenariat étant un grand générateur de revenus pour le média, Brut souhaite reproduire ce modèle aux US le plus rapidement possible, avant de s’intéresser plus en profondeur à l’Asie et particulièrement à l’Inde, pays à très fort potentiel financier pour la plateforme.

Un feuilleton intéressant qui s’ouvre et dont nous ne manquerons pas de vous faire suivre l’évolution au cours de mois à venir.